INteragir

Tout ce qui peut se faire sur une tablette un magazine MOTTO peut le faire. Prendre des photos ou des vidéos. Clavarder. Accéder sans sortir du magazine à une section de site web. Scroller un long texte, cliquer pour voir un pop-up ou de plus grandes images. Des galeries. Des textes qui changent, synchronisés avec des vidéos. Des sondages. Des commentaires. Donner un score à une critique de film.

Découvrir

Les magazines Motto peuvent solliciter le GPS des tablettes en tout temps. Ou se connecter à des serveurs web ou à des bases de données. Ce qui veut dire, par exemple, qu'un magazine peut découvrir qu'il se trouve dans un musée en utilisant le GPS et, en se connectant à des beacons, offrir aux utilisateurs un audio-guide pour la visite. Ou de la publicité géolocalisée. Ou des contenus basés sur leurs profils utilisateurs. 

créer

Vous pouvez dessiner, écrire, ajouter des photos ou des vidéos à la volée. Modifier des recettes. Insérer la photo du résultat. Compléter une fiche de dégustation. Le texte de sections choisies peut être modifié par les utilisateurs. Des commentaires, sous forme de notes multimedia de toutes les tailles peuvent être ajoutées au gré des lecteurs.

se connecter

D'entrée de jeu, les livres et magazines MOTTO peuvent se connecter à des appareils, capteurs et beacons Bluetooth. Avec des thermomètres BLE, des balances, des capteurs de luminosité, des podomètres...les possibilités sont sans limites. Et les magazines ou les livres peuvent aussi contrôler tous ces appareils!

PArtager

Il est possible de partager des sections, des pages ou même des magazines MOTTO complets sous forme de fichiers .motto, de fichiers HTML dans un email ou de liens dans un media social. Une critique de restaurant que vous avez annotée? Partagez avec votre tante. Cette recette où vous avez ajouté une quantité tout à fait déraisonnable d'ail ou de mayonnaise? Envoyez cette version très spéciale à vos amis.

Sauvegarder

Tous les contenus créés par les utilisateurs sont sauvegardés dans une base de données locale (pas dans le cloud) propre à chaque magazine. Ces données incluent les vidéos ajoutées par les utilisateurs, les photos annotées, les commentaires. Des pages individuelles, modifiées ou non, peuvent aussi être sauvegardées dans la bibliothèque du Reader et deviennent alors des documents MOTTO à part entière.